Les différents masques antivirus

Obligatoire dans les transports en commun mais aussi dans certaines villes, les masques de protection s’installent dans le quotidien de nombreuses personnes, en France et partout dans le monde. Quels sont les différents masques antivirus, et lequel choisir pour s’assurer une protection optimale ?

Depuis le début de la crise sanitaire en raison de l’épidémie de COVID-19, de nombreuses questions se sont posées sur l’utilité ou non de porter un masque de protection respiratoire pour le grand public. Que ce soit dans les transports en commun, dans les établissements scolaires et même dans certaines villes, le port d’un masque antivirus est par moment obligatoire. Cette mesure a été prise pour permettre de limiter le risque d’une nouvelle vague épidémique. Toutefois, le masque à lui seul ne se substitue pas aux gestes barrières, et il est important de savoir comment l’utiliser et le manipuler. 

Quels sont les différents masques antivirus ?

Un masque antivirus peut-être fait à la maison (en suivant les recommandations de l’AFNOR SPEC 76-001) ou acheté dans le commerce. Réutilisables ou jetables, les masques de protection apportent une protection contre les projections et inhalations de gouttelettes entre différents individus. Ce niveau de protection varie entre les différents types de masques antivirus en raison de niveaux de filtrations différents. 

Le masque chirurgical (EN 14683) :

Le masque chirurgical est un masque jetable, non réutilisable une fois porté. Il protège le porteur et les individus à proximité des projections de gouttelettes, mais il n’apporte pas de protection contre les inhalations des minuscules particules en suspension dans l’air. On distingue 3 types de masques chirurgicaux du moins filtrant (type I : 95% de filtration bactérienne) au plus filtrant (Type II : 98% de filtration bactérienne). Une variante du type II existe, elle possède le même niveau de filtration mais est aussi résistante aux éclaboussures. 

Le masque FFP (EN149) : 

Les masques de types FFP (Filtering Faces Particles) peuvent être à usage unique ou réutilisable. Cette indication est donnée sur le marquage du masque par l’inscription « R » (Réutilisable) ou « NR » (Non Réutilisable). Les masques FFP1 protègent contre les inhalations de gouttelettes et de très fines particules. Il en existe trois classes différentes :

  • FFP1 – Protection contre les aérosols solides et liquides non toxiques : Ces masques filtrent 80% des aérosols de taille moyenne (0,006 mm), avec moins de 20% de fuite vers l’intérieur.
  • FFP2 – Protection contre les aérosols solides et liquides aux toxicités faibles : Les masques de type FFP2 filtrent plus de 94% des aérosols de taille moyenne avec moins de 8% de fuite vers l’intérieur.
  • FFP3 – Protection contre les aérosols solides et liquides toxiques : Les masques de types FFP3 filtrent plus de 99% des aérosols de taille moyenne avec moins de 2% de fuite vers l’intérieur.

Les masques FFP2 et FFP3 sont les plus efficaces contre les risques bactériologiques, et sont de ce fait réservés aux soignants, aux malades et au personnel médical.

Homme muni d'un masque barrière

Les masques en tissu, dits « masques barrières » – usage non sanitaire (UNS)

Les masques en tissu sont lavables (5 lavages minimum) et donc réutilisables. Ils peuvent être confectionnés à la maison en suivant les recommandations de la norme AFNOR pour la confection de masque barrière (SPEC S76-001), mais peuvent également être achetés dans le commerce. De récentes études ont également démontré l’utilités des masques de protection comme un moyen de lutte efficace contre la propagation du COVID-19, à condition de respecter les recommandations d’usage et d’entretien et en complément des gestes barrières. On distingue deux types de masques barrières :

  • Les masques UNS1 : A destination des professionnels ayant des contacts nombreux et fréquents avec d’autres personnes, ces masques de protection ont une capacité de filtration supérieure à 90%
  • Les masques UNS2 : A destination du grand public, dans le cadre de sortie occasionnelle, ces masques antivirus ont une capacité de filtration supérieure à 70%.

Partager

Vous aimez cet article ? Notez-le ! 1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles

Sur la même thématique

Masque barrière en train de sécher après lavage

Comment nettoyer son masque ?

Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments