Est-ce que je peux porter un bermuda au travail ?

Pantacourts, Bermudas ou Shorts, sont la solution idéale pour le confort du salarié lors des fortes chaleurs. Cependant, ces vêtements ne sont pas toujours appréciés de l’employeur. En tant qu’employé de l’artisanat, de l’industrie, ou du bâtiment, la loi vous autorise-t-elle à porter ce type de tenue au travail ? Faites-le point sur les lois en vigueur.

Loi sur les bermudas de travail

Loi sur le port des vêtements de travail

Short de travail

Le Code du Travail prévoit à l’Article L1121-1 :

Nul ne peut apporter aux droits des personnes et aux libertés individuelles et collectives de restrictions qui ne seraient pas justifiées par la nature de la tâche à accomplir ni proportionnées au but recherché.

Le choix de sa tenue vestimentaire est une liberté individuelle qui ne peut être restreinte que pour des raisons précises et justifiées. Ainsi, un employeur peut interdire le port d’un type de vêtement particulier uniquement si cette interdiction est liée à l’activité exercée par le salarié.

Comment savoir si je peux porter un short de travail ?

Les obligations vestimentaires du travailleur sont généralement mentionnées dans son contrat de travail, dans le règlement intérieur ou un code d’entreprise, dans une note de la direction, un brochure spécifique…

Deux raisons justifient l’interdiction de porter un vêtement : la sécurité et l’hygiène et le respect de l’image de l’entreprise.

Le port d’un short ou d’un bermuda de travail peut donc être autorisé comme interdit selon les situations que vous rencontrez.

Pourquoi le bermuda de travail peut-il être interdit ?

Le short de travail ou le bermuda de travail peut être considéré comme une tenue vestimentaire incompatible avec le contact avec la clientèle. C’est pourquoi le port d’un bermuda n’est pas toujours adapté à un chef de chantier ou un conducteur de travaux.Le bermuda et le pantacourt peuvent aussi être interdit pour des raisons de sécurité. Par exemple, un ouvrier de l’industrie travaillant avec des métaux en fusion risquerait des brûlures graves s’il travaillait avec ce type de vêtement.

Y a-t-il un risque à porter un vêtement « non autorisé » ?

Dans le cas où un bermuda de travail est interdit pour un motif légitime, la sanction de l’employeur peut aller jusqu’au licenciement du collaborateur si celui refuse d’obéir. Il est donc nécessaire de vous renseigner auprès de votre employeur avant de travailler en bermuda de travail.

Existe-t-il d’autres lois sur les vêtements professionnels ?

Le Code du Travail contient de nombreuses lois qui s’appliquent aux équipements de protection vestimentaires comme les loi sur l’achat et l’entretien des vêtements de travail ou la loi sur l’achat des chaussures de sécurité.

Partager

Vous aimez cet article ? Notez-le ! 1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles

Subscribe
Me notifier des
guest
3 Commentaires
plus de votes
plus récents plus anciens
Inline Feedbacks
View all comments
Nadege Lipp

Qu’elle risque y’a t’il de portes un parcours sur mon leur de travail en sachant que je travail aussi tout la journée a mon poste je n’arrive pas a comprend le pour quoi je trie des pièces Mercie de me dit le pour quoi Mercie d’avance

Würth MODYF

Bonjour,
Le port d’un bermuda ne peut être interdit que pour un motif légitime : contact avec la clientèle, manipulation d’objets dangereux, de métaux en fusion, etc. Tout ce qui peut représenter un risque pour l’utilisateur du fait qu’une partie de ses jambes ne sont pas recouvertes. Néanmoins, si le motif n’est pas légitime, l’Article L1121-1 du code du travail indique :
« Nul ne peut apporter aux droits des personnes et aux libertés individuelles et collectives de restrictions qui ne seraient pas justifiées par la nature de la tâche à accomplir ni proportionnées au but recherché. »
Si vous n’avez pas le droit de porter un bermuda au travail, peut-être que la nature des pièces que vous manipulez peut représenter un danger pour vous (par exemple si les objets sont pointus, tranchants ou autres.).
Cordialement,
L’équipe Würth MODYF

henri

Tout à fait vrai, néanmoins, dans le domaine de l’industrie et du BTP, le port de vêtement de travail est plus ou moins respecté, mais du côté des artisans ce n’est pas vraiment le cas.