Quels vêtements de travail pour le peintre et le plâtrier ?

Choisir ses vêtements et chaussures de travail est parfois complexe. Pour les peintres et plâtriers, les vêtements de travail sont traditionnellement blancs mais doivent aussi répondre à des critères spécifiques. Les chaussures de sécurité ne sont pas systématiquement obligatoires cependant, selon les conditions auxquelles le peintre ou le plâtrier est confronté, elles peuvent se révéler indispensables.

vêtements de travail peintre et platrier
Vêtements pros adaptés aux peintres

Pourquoi les peintres et plâtriers portent-ils des vêtements blancs ?

Les vêtements des peintres et plâtriers sont blancs pour une raison historique et une raison de praticité. Le blanc de travail est donc par conséquent assez pratique pour les peintres et les plâtriers en plus d’être parfaitement adapté. 

Le vêtement blanc dans l’histoire

Dans le temps, les couleurs et les tissus étaient utilisés pour différencier des classes sociales et reconnaître l’appartenance d’un individu à un groupe notamment par son activité. Les vêtements de travail blancs ont été attribués aux peintres et plâtriers considérés comme des métiers moins salissants.

Le blanc pratique pour le peintre

Seulement ce choix n’a pas été fait au hasard, car les vêtements blancs sont aussi utilisés pour une question pratique. En effet, quand on travaille avec des peintures de couleurs, les tons peuvent facilement être abîmés par de la poussière et de la saleté. En essuyant son pinceau ou en tachant un vêtement blanc, il est plus facile de constater si la couleur a été altérée.

Quels sont les vêtements adaptés aux peintres et plâtriers ?

Il n’y a pas de vêtement qui soit spécifique aux peintres et plâtriers. Le vêtement du peintre et du plâtrier doit seulement être confortable, pas trop ample et permettre une aisance de mouvement.

On conseille cependant aux peintres et plâtriers d’utiliser des vêtements en polycoton (65% coton – 35 % polyester particulièrement ou 60% coton – 40 % polyester) plutôt qu’en 100% coton. Le polycoton résiste mieux aux multiples lavages et est plus facile à entretenir. En tant que fibre naturelle, le 100% coton s’use et s’abîme plus vite au contact de peintures ou solvants.

Quels sont les chaussures pour un peintre ou un plâtrier ?

La loi n’impose pas le port de chaussures de sécurité pour les peintres et plâtriers. Cependant elles peuvent être rendues obligatoires si elles sont mentionnées dans le cahier des charges d’un chantier ou par la convention collective de l’entreprise.

Le plâtrier peut être amené à porter des matériaux lourds (briques, plaques de plâtre, panneaux…). En cas de chute, ces objets peuvent être dangereux. De même, un pot de peinture peut peser assez lourd surtout si le chantier est important. Dans ces deux cas, des chaussures équipées de coques de sécurité sont une protection idéale.

Parallèlement, peintres comme plâtriers sont amenés à travailler avec d’autre corps de métier. Sur un chantier, ils peuvent être confrontés à des risques de perforation du pied (présence de clou) et d’écrasement du pied (chute d’objets lourds) c’est pour cela que des chaussures de sécurité normées S1P sont souvent préconisées.

En savoir plus :

Partager

Vous aimez cet article ? Notez-le ! 1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles

Sur la même thématique

Quand remplacer son casque de protection ?

Les EPI pour chantier

Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments