image

E.P.I.

Vous êtes équipés d'un vêtement de travail et de chaussures de sécurité ? Complétez votre tenue avec des équipements de protection !

Dans le quotidien de nombreux professionnels, les équipements de protection individuelle ont une place importante, mais qu'est-ce qu'un EPI ? Leur rôle est d’apporter une protection individuelle face à des risques préalablement identifiés par l’entreprise. Les E.P.I se présentent sous différentes formes : vêtements, chaussures, masques, casque, gants, lunettes… Comme l’ensemble des équipements de protection individuelle, les produits précédemment cités possèdent une norme qui certifie leur efficacité et leur conformité. En France, un E.P.I ne possédant pas de norme NF ou EN n’est pas autorisé à être vendu comme équipement de protection individuelle.

D’un point de vue juridique, le code du travail indique au sein de son article L. 4121-1 que les employeurs sont soumis à une obligation de sécurité de leurs employés. Toujours dans le code du travail, l’article R. 233-83-3 définit les E.P.I comme « un dispositif ou un moyen destiné à être porté ou être tenu par une personne en vue de la protéger contre un ou plusieurs risques susceptibles de menacer sa santé ainsi que sa sécurité. »

EPI : la définition

Comme son nom l’indique, l’équipement de protection individuelle est une protection personnelle destinée à diminuer le risque. Avant chaque chantier, l’entreprise en charge de ce dernier devra recenser les risques présents et mettre en œuvre tout les moyens nécessaires pour réduire ou supprimer ces risques. Après cela, si des risques ne peuvent être supprimés ou diminués, les équipements de protection individuelle sont alors requis pour protéger au maximum les utilisateurs exposés à ces différents risques. Prenons le cas d'une entreprise qui analyse les risques présents afin de choisir quels sont les EPI pour chantier les plus adaptés : le risque d’une chute d’objet ne peut jamais être complètement éradiqué. Ainsi le port de casque et de chaussure de sécurité est alors obligatoire.

Les équipements de protection individuelle peuvent existent sous différentes formes, principalement sous forme de vêtements, de chaussures ou d’accessoires réutilisables ou jetables. On les regroupe généralement par les différents types de risques pour lesquels ils apportent une protection. Ainsi on identifie les risques suivants :

  • Risque biologique
  • Bruit
  • Température extrême
  • Risque chimique
  • Chute de plain-pied ou de hauteur
  • Risque électrique
  • Risque d’explosion
  • Risque d’incendie
  • Risque mécanique

Il s’agit là des risques les plus courants. Il convient de noter que d’autres risques sont également présents sur le chantier et que des équipements de protection individuelle adaptées leurs sont également dédiés.

Les différents équipements de protection individuelle

Il existe de nombreux équipements de protection individuelle permettant de protéger un utilisateur face à un risque préalablement identifié. Les chaussures de sécurité vous protègent du froid, de la chaleur, des risques d’écrasement et de perforation du pied. Elles peuvent aussi vous protéger face aux risques électriques et électrostatiques. Résistantes à l’eau ou imperméables, les chaussures de sécurité vous accompagnent également dans les environnements de travail humides ou détrempés.

Chez Würth MODYF, nous commercialisons qu’une petite partie de tout l’éventail d’équipements de protection individuelle. Ainsi nous proposons à la vente principalement des chaussures de sécurité et des vêtements de travail. Toutefois, vous trouverez également quelques EPI, notamment des genouillères de protection ou encore des casquettes anti-heurt.

Les vêtements de travail peuvent également vous protéger de la pluie afin de vous maintenir au sec durant vos journées de travail pluvieuses. Les vêtements de travail sont également des EPI, notamment quand ils sont antistatiques, ininflammables ou encore adaptés dans des zones ATEX.

Pour les professionnels travaillant à proximité des zones de trafic routier, des vêtements haute-visibilité sont également requis pour assurer à leurs utilisateurs d’être visibles et ainsi éviter les risques liés à la proximité d’une zone de trafic.

Les genouillères de travail qui s’intègrent dans des poches genouillères intégrées aux pantalons de travail vous apportent la protection nécessaire pour travailler sur vos genoux sans vous blesser.

Les normes des EPI en France

De nombreuses normes d’équipements de protection individuelle existent. Voici les normes de sécurité les plus fréquemment rencontrés par les professionnels utilisateurs d’E.P.I :

  • Les chaussures de sécurité normées EN 20345 possédants une norme principale adaptée à l’environnement de travail (S1, S1P, S2, S3, S4, S5) ainsi que des normes complémentaires visant à éviter des risques spécifiques (SRC, HRO, ESD, CI, HI, WR, WRU…etc.).
  • Les vêtements de travail normés ISO 13688 qui respectent les exigences générales relatives à la conception et le marquage des vêtements de travail. Sous cette norme, un vêtement de travail peut ensuite être normé avec d’autres normes spécifiques protégeant face à des risques précis.
  • Les protecteurs individuels contre le bruit (PICB) normés NF EN 352.
  • Les lunettes de protection, normés EN 166.
  • Les demi-masques filtrants contre les particules, à usage unique regroupés sous la norme EN 149. On y retrouve les masques de protection de type FFP (1, 2 et 3).
  • Les vêtements de travail adaptés aux zones ATEXpossédant les normes :
    • EN 61452-1-2 : contre les risques thermiques d’un arc électrique
    • EN ISO 11611 : contre les risques liés au soudage et techniques connexes
    • EN ISO 11612 : contre l’exposition à la chaleur et aux flammes
    • EN ISO 13034 : contre les projections de produits chimiques liquides
    • EN ISO 1149-5 contre les risques liés aux charges électrostatiques
ajax
ajax