Chargement en cours...

La norme EN 13034

La norme européenne EN 13034 spécifie les exigences des vêtements de protection chimique type 6 et PB6 à usage limité ou réutilisables offrant une protection limitée contre les substances chimiques liquides non dangereuses. Les EPI (Équipements de Protection Individuelle) conformes à la norme EN 13034 visent à protéger les travailleurs exposés à des pulvérisations légères, des aérosols liquides ou à basse pression ou à de légères éclaboussures de produit chimique. Différents vêtements peuvent respecter les critères de la norme : vêtements de protection du tronc et des membres comme une combinaison 1 pièce ou 2 pièces, et les articles d’habillement protégeant uniquement des parties du corps comme une veste, un tablier, des manches…

Quels sont les risques sans EPI adapté ?

Les EPI (Equipements de Protection Individuelle) normés EN 13034 Type 6 sont indispensables pour protéger le travailleur d’un contact avec des produits chimiques, pour lesquels une barrière de perméabilité totale n’est pas nécessaire. Ils vont lui garantir une protection contre les éclaboussures de produits chimiques liquides tels que l’acide sulfurique, la soude caustique, le xylène ou encore le butanol. Les EPI EN 13034 offrent une protection limitée et sont adaptés dans les zones où le risque d’exposition aux produits chimiques est relativement faible. Sans protection, les risques pour la santé des travailleurs croissent considérablement dans le secteur chimique.

Quel est le niveau d’exigences de la norme EN 13034 ?

La norme EN 13034 couvre les EPI de type 6 qui protègent de manière réduite contre les petites quantités de produits chimiques pulvérisés ou projetés à faible pression et peu dangereux. Divers tests sont réalisés pour déterminer le niveau de :

  • Résistance mécanique : déchirement, perforation, abrasion…
  • Résistance à la traction 
  • Résistance à la pénétration des liquides et répulsion

L’ensemble des coutures, jonctions et assemblages sont testés et contrôlés, sur le tissu et le produit fini comme une blouse de travail par exemple, pour permettre de mesurer la classe de performance du vêtement. Chaque test effectué permet de qualifier la résistance de l’équipement et de ses matériaux vis-à-vis d’un potentiel contact avec des produits chimiques. Lors du test, des produits chimiques sont appliqués sur le tissu pour évaluer la quantité qui perle et celle qui traverse le tissu. Ces quantités ne doivent pas dépasser les limites fixées dans la norme.

Il existe également des vêtements type PB6 qui assurent une protection identique aux vêtements de type 6, mais sur une surface réduite. Ils offrent donc une protection partielle du corps comme les tabliers de protection jetables ou bien les surchaussures de protection jetables.

à savoir que les prestations de la norme EN 13034 sont classées selon différentes catégories :

  • EN 943 Type 1 : Vêtements de protection hermétiques aux gaz
  • EN 943 Type 2 : Vêtements de protection non hermétiques aux gaz
  • EN 14605 Type 3 : Vêtements étanches aux liquides chimiques
  • EN 14605 Type 4 : Vêtements étanches aux pulvérisations chimiques
  • EN 13982 Type 5 : Vêtements étanches aux particules solides

Quels sont les métiers concernés par un EPI normé EN 13034 ?

Les professionnels concernés par les EPI conformes à la norme EN 13034 Type 6 sont ceux qui travaillent dans un environnement et/ou avec des produits à risque chimique seul : industrie chimique, industrie des pesticides, industrie pharmaceutique, laboratoire cosmétique, peinture industrielle… ainsi que les métiers exposés à des risques chimiques combinés feu ou autres : pétrochimie, nettoyage de cuve, nettoyage industriel, raffinerie, traitement des métaux, transport des énergies…

Recherche propulsée par ElasticSuite