Chargement en cours...

La norme ISO 11611

La norme internationale EN ISO 11611 spécifie les exigences de sécurité minimale des équipements de protection pour les opérations de soudage et autres procédés techniques connexes ayant des risques comparables. Cette norme s’applique aux vêtements pour soudeur destinés à protéger le corps, la tête et les pieds du personnel, hors protection des mains, comme : les cagoules, les tabliers, les manches, les guêtres, les pantalons, les vestes…

Les risques du métier

Les soudeurs font face au cours de l’exercice de leur fonction à divers risques : étincelles, contact bref avec des flammes, petites projections de métal en fusion, chaleur radiante, risques de choc électrique en cas de contact bref avec des conducteurs électroniques. Ils doivent nécessairement porter des vêtements de travail adaptés pour les protéger. Veste de travail de soudeur et pantalon sont indispensables pour couvrir tout le corps. En cas de pratiques qui engendrent de nombreuses étincelles, des protections supplémentaires sont recommandées pour éviter que les étincelles ne s’enflamment rapidement.

La protection ISO 11611

Les EPI (Équipements de Protection Individuelle) conformes à la norme EN ISO 11611 sont conçus dans un tissu qui protège le travailleur des projections de métal fondu, du contact de courte durée avec une flamme et de la chaleur radiante d’un arc. L’équipement réduit également les risques de chocs électriques provoqués par le contact accidentel avec des conducteurs sous tension.

Le niveau de protection de la norme EN ISO 11611 se décline en 2 classes dans lesquelles chaque produit est catégorisé selon ses résultats aux tests réalisés (tests de propagation de flamme, test de résistance électrique…) :

Classe 1 : Protection contre les risques faibles

Les EPI conformes à la norme ISO 11611 de classe 1 sont adéquats pour les activités relatives aux techniques de soudage et les situations provoquant le moins de projections de métal et une chaleur radiante faible.

Classe 2 : Protection contre les risques plus importants

Les EPI de classe 2 sont nécessaires pour les techniques de soudage et les situations provoquant plus de projections de métal et une chaleur radiante plus élevée.

Il convient de choisir un vêtement de classe 1 ou de classe 2 selon la technique de soudage utilisée et les conditions ainsi que l’environnement.

Niveau de protection Critères de choix en fonction de la technique de soudage Critères de choix en fonction des conditions et de l’environnement

Classe 1

Soudage aux gaz

Soudage TIG

Soudage MIG

Microsoudage au plasma

Brasage

Soudage par points

Soudage MMA (électrode recouverte de rutile)

Appareils d’oxycoupage

Appareils de découpe par fusion plasma

Appareils de soudage électrique par résistance

Appareils pour projections thermiques

Soudage sur établi

Classe 2

Soudage MMA (électrode enrobée basique ou électrode enrobée de cellulose)

Soudage MAG (avec CO2 ou mélange de gaz)

Soudage MIG (avec courant élevé)

Soudage à l’arc au fil fourré autoprotégé

Découpage par fusion plasma

Calibrage

Oxycoupage

Appareils d’oxycoupage

Appareils de découpe par fusion plasma

Appareils de soudage électrique par résistance

Appareils pour projections thermiques

Soudage sur établi

Afin que la protection soit totale pour les soudeurs, notamment pour la tête, les mains et les pieds, il est préconisé de porter en complément un EPI couvert par d’autres normes.

Les vêtements qui possèdent cette norme possèdent ce pictogramme, imprimé sur le vêtement :

norme en iso 11611

Les activités concernées

Plusieurs métiers sont concernés par les EPI de la norme EN ISO 11611. Les vêtements conformes à cette norme s’adressent aux soudeurs et autres corps de métier qui pratiquent des activités aux risques comparables. Les activités les plus touchées par ce type de risque sont le soudage aux gaz, le microsoudage au plasma, le brasage, le soudage par points, le soudage MMA, MAG, le soudage à l’arc au fil fourré autoprotégé…