image

Norme pour la fabrication de masque barrière : AFNOR SPEC S76-001

A la recherche d'un masque de protection ?

A la recherche de masques de protection ? Découvrez nos masques de protection respiratoire fabriqués dans le respect des normes en vigueur. Ces masques ont été conçus pour lutter contre la transmission de microbes. Ils vous garantissent une efficacité de filtration supérieure à 90%.

Masque Covid AFNOR La norme AFNOR SPEC S76-001 a été créée en raison de la crise sanitaire, pour faire face à la forte demande de masque barrière liée à la crise du Coronavirus de ce début d’année 2020 et à la pénurie de masques chirurgicaux. Cette norme propose un document formel pour la création de masque de protection respiratoire en tissu, non normés FFP1, FFP2 ou FFP3. Différents modèles à confectionner sont proposés dans ce document. 

La norme SPEC S76-001 définie donc les exigences générales, les méthodes d’essai, le marquage, la confection et l’usage des masques barrière. Elle intègre dans son champ d’application, les fabrications en séries ainsi que les confections artisanales.

Les exigences générales pour la fabrication de masque barrière

Les exigences générales définies par cette norme concerne :

  • Les dimensions du masque : ces dernières sont précisément définies dans le document de la norme, disponible sur internet.
  • L’emballage : il doit protéger le masque de tout dommage physique ou contamination avant l’emploi. Cependant, l’emballage peut être individuel ou groupé.
  • Les matériaux autorisés : tous les matériaux ne sont pas autorisés pour la confection de masques barrière, seules les matériaux présentes sur la liste en Annexe A de la norme sont autorisés. Retrouvez cette liste dans le document officiel de la norme SPEC S76-001, disponible sur internet.
  • Le nettoyage et le séchage : conçus pour être réutilisable, les masques barrières doivent être lavés par cycle de 30 minutes maximum incluant le mouillage, le lavage et le rinçage, à une température de 60°C. Il est recommandé de veiller à la non toxicité de la lessive par des résidus inhalés.
  • La pénétration de la monocouche ou du composite multicouche : afin de garantir une efficacité contre la pénétration du tissu qui compose les couches du masques barrière, la monocouche et le composite multicouche doivent être composés avec les matériaux présentes en Annexe A du document officiel de la norme.
  • La résistance respiratoire : afin de garantir le respect des limites de résistance respiratoire, le fabricant devra respecter les matériaux de la liste pour la composition de la monocouche et du composite multicouche.
  • La maitrise des conditions d’hygiène lors de la confection des masques.

 

Les méthodes d’essai de la norme AFNOR SPEC S76-001

La norme AFNOR pour les masques Les méthodes d’essai décrites dans la norme SPEC S76-001 concernent les différents tests des éléments qui composent le masque. Des laboratoires peuvent également effectuer ces tests et une liste de ces derniers se trouvent en Annexe B du document officiel de la norme. Ces méthodes d’essai se basent sur les méthodes existantes et sur les équipements de tests disponibles sur le territoire national.

LE TEST DE PENETRATION DE LA MONOCOUCHE OU DU COMPOSITE MULTICOUCHE

Trois méthodes de tests sont valables pour évaluer la pénétration de la monocouche ou du composite multicouche :

  • Selon la norme EN 13274-7, sur trois échantillons après avoir réalisé le nombre de cycle de lavage maximum recommandé par le fabricant.
  • Selon le protocole d’essai définit par la DGA (Direction Générale pour l’Armement) également sur trois échantillons après avoir réalisé le nombre de cycle de lavage maximum recommandé par le fabricant.
  • A dire d’experts selon le cahier de spécifications techniques de la monocouche ou du composite multicouche.

Les essais sont réalisés avec un flux d’aérosols de Chlorure de Sodium (particule solide) ou avec de l’huile de paraffine (particule liquide).

TEST DE RESISTANCE DU JEU DE BRIDES

Pour la fabrication artisanale, la résistance du jeu de brides à la traction est testée en retirant le masque 5 fois. Pour la fabrication en série, ce test de résistance se réalise sur 3 sujets d’essais de morphologies différentes.

Marquage et notice des masques barrière

Le marquage des masques barrière doit être clair et durable. Ils doivent être marqués sur le plus petit emballage disponible ou sur un emballage transparent. Sur ce dernier, le marquage devra être visible à travers l’emballage.

Six informations doivent apparaitre sur le marquage des masques :

  1. Le nom ou la marque du fabricant ou fournisseur ou tout autre moyen permettant d’identifier facilement ces derniers.
  2. Le numéro de la norme SPEC S76-001 et la désignation visible de « masque barrière » associé à sa catégorie (UNS1 ou UNS2)
  3. La durée d’utilisation préconisée du masque.
  4. Les consignes d’entretien du masque (nombre de cycle de lavage maximal recommandé, mode de lavage et de séchage du masque).
  5. L’instruction suivante : « Ce dispositif n’est ni un dispositif médical au sens du Règlement UE/2017/745 (masques chirurgicaux), ni un équipement de protection individuelle au sens du Règlement UE/2016/425 (masques filtrants de type0 FFP2). »
  6. La notice d’utilisation peut se présenter sous la forme du pictogramme de la mise en place du masque barrière.

Des exemples de patrons sont disponibles au téléchargement libre à cette adresse : https://bit.ly/MasquesBarrieres.

Instructions relatives à l'usage des masques AFNOR

Le masque anti virus se porte en complément des gestes barrières, qu’il est impératif de respecter pour lutter contre la transmission du Coronavirus. Il doit être correctement utilisé pour s’assurer qu’il soit efficace. Il est donc recommandé de le porter sur une peau nue, sans présence de cheveux au contact de la peau et en étant rasé.

Comment mettre en place le masque barrière ?

  1. Veillez à vous désinfecter les mains à l’aide d’un savon ou d’une solution hydroalcoolique avant de toucher le masque.
  2. Repérer le haut du masque et le placer sur le visage.
  3. Tenir le masque de l’extérieur et passer les brides derrière vos oreilles sans les croiser.
  4. Abaisser le masque sous le menton et s’assurer que le menton soit bien recouvert par le masque.
  5. Pincer la barrette nasale (si le masque en dispose) avec les deux mains pour bien ajuster le masque sur votre nez.
  6. Une fois en place, vérifiez son étanchéité à l’aide d’un film plastique. Collez le film sur le masque, et en inspirant le masque doit se plaquer sur votre visage.
  7. Une fois en place, il est recommandé de ne plus toucher le masque. En cas de contact, désinfectez vos mains avec du savon ou une solution hydroalcoolique.

 

Comment retirer le masque barrière :

Pour retirer votre masque barrière, désinfectez-vous les mains puis saisissez le masque par les brides derrières vos oreilles. Placer le masque à jeter dans une poubelle pour déchets biologiques ou dans une poubelle munie d’un sac plastique et disposant d’un couvercle. Il est recommandé d’emballer doublement le masque à jeter. Si réutilisable, placer le masque dans un sac plastique propre en vue de le nettoyer. Lavez vous ensuite les mains, et désinfectez le contenant dans lequel vous avez placé le masque.

Comment laver un masque barrière :

Le lavage et le séchage doivent être conformes aux instructions et recommandations du fabricant présentes sur la notice. Avant tout lavage d’un masque barrière, il est recommandé de nettoyer son lave-linge en le faisant tourner à vide entre 60°C et 95°C sans essorage, ou de procéder à un rinçage à froid avec de la Javel. L’utilisation d’adoucissant n’est pas préconisée.

AFNOR S76-001 en détailsPour plus d’informations, consultez le document officiel AFNOR de la norme SPEC S76-001.

ajax